lundi 12 avril 2021

Jardin de Grand-Mère - troisième partie : assemblage des hexagones

Pour accéder à l'article le plus récent de ce blog, veuillez cliquer sur l'image d'en-tête tout en haut de l'écran.


Aujourd'hui, le jardin va voir éclore sa première fleur.

Nous allons maintenant assembler les différents morceaux entre eux.

Reprenons nos hexagones d'une même couleur, puis plaçons-les deux par deux endroit contre endroit.


Nous allons utiliser le point de surjet pour les coudre de façon définitive.

Commençons en piquant l'aiguille sous la marge de couture, quelques millimètres en retrait d'une extrémité.


Deux petits points de surjet jusqu'à l'extrémité, puis nous repartons pour une rangée complète de points de surjet.

Arrivés au bout, deux petits points de surjet en retour.

1 photo à venir

Et voici deux des six pétales assemblés !

Il ne reste plus qu'à assembler les quatre autres pétales deux par deux, de la même façon.

1 photo à venir

Nous pouvons maintenant assembler nos trois duos de pétales à l'hexagone central.

1 photo à venir

Une petite astuce : une fois le premier pétale assemblé au cœur de la fleur, replions ce premier pétale.

Le second pétale et le cœur de la fleur se retrouvent endroit contre endroit.

1 photo à venir

Nous pouvons maintenant continuer notre point de surjet, avec la même aiguillée de fil, en faisant un point au début du second pétale puis en revenant piquer dans le pli du premier pétale.

1 photo à venir


Cette première fleur est en bonne voie de floraison ; il ne reste plus qu'à reproduire l'étape décrite précédemment pour assembler les pétales restants.

Voilà ! Notre première fleur vient d'éclore.

Comme il se fait tard, nous retournerons au jardin demain.

dimanche 11 avril 2021

Jardin de Grand-Mère - deuxième partie : découpe des hexagones

Pour accéder à l'article le plus récent de ce blog, veuillez cliquer sur l'image d'en-tête tout en haut de l'écran.


Reprenons notre promenade du côté du jardin de grand-mère.

Aujourd'hui, nous allons choisir, non pas de jolies fleurs ... mais de jolis tissus.

Deux coloris différents seront nécessaires.

J'ai cueilli, pardon, choisi ces deux tissus.


Ressortons nos gabarits de leur boîte.

N'oublions pas le fil à bâtir, une aiguille et une paire de ciseaux.

A l'aide du gabarit 2, découpons nos hexagones en tissu : un hexagone d'une couleur, six hexagones d'une autre couleur.


Centrons un gabarit papier sur l'envers d'un hexagone en tissu.


Replions et bâtissons nos marges de couture l'une après l'autre sur le gabarit papier.



Nous veillerons à former des coins bien nets.


Le gabarit papier est traversé par l'aiguille et le fil puisqu'il sert de support.


Et voilà ! Nos sept pièces sont bâties.



Rangeons-les soigneusement, le temps de se régaler d'un sympathique petit muffin.

Je suis une incorrigible gourmande !

samedi 10 avril 2021

Jardin de Grand-Mère - Première partie : préparation des gabarits

Pour accéder à l'article le plus récent de ce blog, veuillez cliquer sur l'image d'en-tête tout en haut de l'écran.


Bien que nous soyons au cœur de l'hiver, allons faire un tour du côté du jardin de Grand-Mère.

Pas besoin de chausser les bottes et de s'emmitoufler. Bien au chaud chez nous, plantons le décor : de la bonne musique, du carton mince (type Bristol), un crayon bien taillé, un compas, une règle, quelques feuilles pour imprimante. Quel curieux matériel de jardinage !

Commençons par tracer un cercle de rayon r (2,5 cm est une longueur raisonnable).

Sans modifier l'écart du compas, plaçons la pointe sur D et traçons un premier demi-cercle. Puis plaçons la pointe sur D' et traçons un second demi-cercle.


Il ne reste qu'à relier les points d'intersection.


Voilà notre hexagone prêt à être découpé.

Cela nous fait un joli gabarit que nous allons pouvoir reporter plusieurs fois sur les feuilles pour imprimante.


Aujourd'hui, nous reporterons ce gabarit 7 fois, puis nous découperons ces 7 hexagones que nous rangerons pour le moment.

Et puisque nous y sommes, sur le carton mince, nous allons réaliser le gabarit qui nous servira pour le tissu (nous le nommerons gabarit 2).

La méthode reste la même. Nous prendrons cette fois un rayon r de 3 cm, le surplus correspondant à la marge de couture.

L'heure du goûter est proche et après cette séance de jardinage pour le moins bizarre, nous avons bien mérité une bonne boisson chaude.

Gourmandise, quand tu nous tiens !

samedi 3 avril 2021

Matelasser sans tambour

Voici venue l'étape du quilting ou matelassage.

Les trois épaisseurs vont être définitivement assemblées.

Définissez votre ligne de matelassage.

Piquez plusieurs épingles perpendiculairement à cette ligne en prenant toutes les épaisseurs.

Sur cet ouvrage, j'ai choisi de matelasser à l'intérieur des carrés rouges, en commençant par le carré central.

Que votre ouvrage à matelasser soit un petit bloc ou un grand quilt, commencez toujours le matelassage par le centre. Cela évitera une déformation de votre ouvrage.

Utilisez un fil spécial quilting, en coton glacé, particulièrement solide et plus épais que le fil à coudre. Ce type de fil glisse facilement à travers les trois épaisseurs et ne fait pas de nœud.

Les aiguilles demi-longues conviennent au matelassage. Plus le numéro est élevé, plus l'aiguille est fine. Pour débuter, une aiguille demi-longue n°9 ou 10 sera préférable.

1 photo

  • Que votre ouvrage à matelasser soit un petit bloc ou un grand quilt, commencez toujours le matelassage par le centre. Cela évitera une déformation de votre ouvrage.

  • Utilisez un fil spécial quilting, en coton glacé, particulièrement solide et plus épais que le fil à coudre. Ce type de fil glisse facilement à travers les trois épaisseurs et ne fait pas de nœud.

  • Les aiguilles demi-longues conviennent au matelassage. Plus le numéro est élevé, plus l'aiguille est fine. Pour débuter, une aiguille demi-longue n°9 ou 10 sera préférable.

Préparez une aiguillée de fil d'environ 50 cm.

Commencez par faire un nœud à l'une des extrémités de votre aiguillée de fil.

Débutez votre ligne de points avant en piquant votre aiguille à travers les trois épaisseurs à un ou deux millimètres du bord intérieur du carré.

Sur les photos suivantes, un tissu blanc et un fil rouge sont utilisés pour une meilleure visibilité.

Sur l'endroit de votre ouvrage (le top), insérez l'aiguille à environ 1 cm du point de départ de vos points de matelassage. Faites-la ressortir au point de départ de vos points de matelassage. Attention, l'aiguille ne doit pas traverser le tissu de fond.

1 photo

Tirez le fil jusqu'à ce que le nœud disparaisse sous le tissu du top.

1 photo

Piquez la moitié de votre aiguille à travers les trois épaisseurs.

Prévoyez environ 2 points par cm.

Toutefois, le plus important est de faire des points réguliers, peu importe la longueur des points.

1 photo

Tenez votre aiguille à l'horizontal en la tirant vers l'arrière, jusqu'à ce qu'elle se trouve à l'endroit où vous voulez la faire ressortir.

2 photos

Faites deux ou trois points d'affilé sans faire ressortir complètement l'aiguille. Attention veillez à bien prendre les trois épaisseurs.

3 photos

Tirez le fil.

1 photo

Continuez ainsi en faisant le tour du carré. Déplacez les épingles sur chacun des quatre côtés au fur et à mesure.

Finissez par un nœud d'arrêt. Ce nœud devra lui aussi disparaître à l'intérieur de l'ouvrage.

Comment faire un nœud d'arrêt ?

Tenez votre aiguille, pointe orientée vers le tissu.

1 photo

Passez l'aiguille par-dessus puis par dessous le fil afin qu'il s'enroule autour de l'aiguille.

1 photo

Puis passer le fil de gauche à droite sous la pointe de l'aiguille. Le fil doit former un "8".

1 photo

En tirant doucement sur votre fil pour former le nœud ...

1 photo

... piquez la pointe de l'aiguille exactement à l'endroit par lequel elle est sortie ...

1 photo


... et faites-la ressortir un peu plus loin, sans prendre le tissu du fond.

1 photo

Tirez le fil afin de faire disparaître le nœud à l'intérieur.


1 photo

Coupez le fil.

1 photo


Félicitations !

Vous venez de réaliser vos premiers points de matelassage.

vendredi 2 avril 2021

Avec du fil et du tissu : une mercerie toujours proche de vous

Pour accéder à l'article le plus récent de ce blog, veuillez cliquer sur l'image d'en-tête tout en haut de l'écran.


Vous êtes nombreuses à nous demander où est située notre boutique.

La réponse est simple : sur Internet !

Ce choix s'est imposé de lui-même il y a un an, suite à l'apparition de la pandémie.


En 2013, notre entreprise a été inscrite auprès de la Chambre de Commerces sous le SIRET n°79310332600013, ainsi qu'auprès de la Chambre des Métiers.

En juin 2013, nous montions notre stand pour la première fois sur un marché.

Jusqu'en mars 2020, nous avons sillonné les routes du département pour proposer tissus, mercerie et fils à tricoter.

Durant plus de six années, passées comme un éclair, nous avons eu la chance de côtoyer des personnes issues de tous horizons, qu'il s'agisse de notre clientèle ou de nos collègues commerçants.

Cette période de nos vies valait largement la peine d'être vécue sur le plan humain.

Depuis maintenant un an, suites aux restrictions sanitaires, nous découvrons une nouvelle façon de travailler: la vente sur Internet.

N'hésitez pas à visiter notre site, à découvrir notre actualité sur Facebook et Twitter, nos tutos sur notre blog et notre galerie d'images sur Pinterest.

Nous sommes heureux de partager cette nouvelle aventure avec vous !